Resident Revelations 2 SWITCH: Le TEST !

0

Sortis il y a peu sur la nouvelle console Nintendo Switch, les 2 épisodes de Resident Evil Revelations sont l’occasion de redécouvrir ces deux épisodes sur un support original. C’est parti pour le test de Resident Evil Revelations 2, par ce que les choses ne doivent pas toujours être faites dans l’ordre !

Resident Revelations 2 est déjà sorti sur de nombreuse consoles, comme la PS3 ou la PS4 par exemple, et revoir la saga Resident Evil sur une console Nintendo est une bonne nouvelle dès son annonce.
Mais plus de 2 ans et demi se sont écoulés depuis la sortie originale du jeu en 2015, et même si l’on connaît la propension de Capcom a rééditer ses titres phares, que nous réserve ce portage ?

La Nintendo Switch fait aussi bien office de console de salon que de portable, le jeu était déjà sorti sur les deux types de supports (la version Vita faisant office de version portable), cette nouvelle version va-t-elle apporter du neuf ?

Graphiquement, nous pouvons dire que oui !
Un des reproches que j’avais pu faire au jeu lors de sa sortie, c’était son aspect toujours sombre, trop sombre, quitte à avoir l’impression qu’on vous met un filtre inutile pour rendre ça plus glauque, le voici parti !
Cela n’empêche pas au jeu de rester glauque et horrifique, et il aide au contraire à rendre le jeu plus « clair » dans son ensemble, une idée lumineuse si j’ose dire.
La qualité aussi est au rendez vous, pas de portage au rabais ici, on en prend plein les yeux, la Switch n’a pas à rougir face à ses concurrentes !

 


Passons à la manette, bien spécifique de cette console.
Je dois admettre que j’appréhendais énormément les contrôles via la manette de la Switch, les contrôles sur PS4 ne m’avaient pas laissé un superbe souvenir pour être franc, et je m’attendais au pire.
Grand mal m’en avait pris !
Le personnage se glisse aisément, j’ai l’impression que tout est plus fluide désormais ! Souvenir erroné ou enjovilation involontaire, je ne saurais franchement pas le dire, mais vous n’aurez aucun soucis avec les commandes du jeu, et je n’ai pas testé avec la manette PRO qui peut-être rend tout cela encore plus facile !

 

Grand ou petit écran ?
On es en droit de se poser la question, les graphismes sont au rendez vous, mais quelle est la meilleure façon de jouer ? Sur le téléviseur de votre salon, ou sur l’écran de la console ?
Les deux sont bien entendu possibles, mais j’ai pour ma part mon favori.
Jouer sur l’écran de la console permet de voir la beauté des graphismes de près, aucun soucis, mais vous avez intérêt à jouer dans le noir ou du moins une pièce sombre, sous peine de manquer des éléments cruciaux du jeu. Je ne parlerais donc même pas de jouer dehors ou dans des transports en commun !
Vous l’aurez compris, le grand écran a remporté tous les suffrages me concernant.

 

Soyez patients, chargement !
Une de mes frustrations restera les écrans de chargement…bon sang le mal du jeu téléchargeable se voit ici, j’ai le défaut de devenir fou après 10 secondes de chargement et de ce côté là Resident Evil Revelations 2 m’a servi !

 

Un jeu uniquement téléchargeable
Car si le jeu avait été en version physique, ces temps de chargement auraient-ils été réduits ?
Partout das le monde le jeu n’est disponible qu’en téléchargement (contrairement au 1er épisode qui est sorti en version physique aux États-Unis et en Asie), achetez vous des cartes SD ou votre console sera vite saturée, la Nintendo Switch n’étant pas réputée pour vous offrir beaucoup de mémoire à la base.
En tant que collectionneur, je ne peux que déplorer cette absence totale de version physique pour cet épisode.

 

Le bonus
Un portage brut de décoffrage, ce n’est pas idéal, et Capcom l’a bien compris en ajoutant un bonus non négligeable, une sorte de Ghouls ‘n Ghosts à la sauce Barry.
C’est audacieux, inattendu, ça n’a pas du couter cher et c’est bigrement efficace !
On sort enfin des éternels modes Mercenaires qui même s’ils plaisent au fans restent malgré tout une solution de facilité à travers les années, le changement n’est pas mauvais et devient appréciable, pour ma part j’ai aimé l’idée !

 

Le scénario
Je ne reviendrais pas sur le scénario, juger cette version Nintendo Switch sur le scénario d’un jeu déjà sorti il y a plus de 2 ans serait illogique, je dirais simplement que retrouver Claire, Barry et sa famille dans un jeu sont toujours plaisants, même si je m’attendais à bien plus de « Revelations » comme le titre le sous-entendait, le lien d’Alex Wesker avec Resident Evil 5 étant fait, voir une continuité dans le scénario est bon à prendre.

 

Conclusion
Rejouer à cet épisode m’a permis de l’apprécier plus qu’à l’époque de sa sortie, et montre les capacités de la Switch dans le domaine.
Frustré de ne pas avoir ce Resident Evil Revelations 2 sur WiiU (alors que le 1er était sorti), la Switch rattrape le tir et nous propose les deux épisodes disponibles, prouvant donc en passant que non, Resident Evil chez Nintendo ce n’est pas fini, et qu’il est bien possible qu’il faille compter dessus pour les futurs épisodes, ce qui n’est pas pour nous déplaire !
Si vous n’avez pas joué à cet épisode et que vous possédez la Switch, la question ne se pose pas, il vous le faut ! C’est pour moi la version la plus jolie et la plus aboutie que celle sur Switch.

Le jeu est disponible sur le Nintendo e-Shop au prix de 24,99 €.

Nintendo e-Shop

 

À propos de l’auteur

William Birkin

Collectionneur dans l'âme...

Laisser un commentaire