TEST: Démo de Resident Evil 2 Remake

0

Présenté lors de l’E3 de cette année en Juin, Resident Evil 2 Remake a comblé les fans, le trailer visible était de plus accompagné sur place d’une démo jouable à laquelle les chanceux présents ont pu jouer, et cette démo nous a été présentée par Capcom France lors d’une visite chez eux, c’est parti pour un test !

C’est un sacré sentiment mêlant joie, impatience et nostalgie qui nous envahit rien qu’à la vision de l’écran titre de cette démo, représentant la grille d’entrée du commissariat de Raccoon City, tout un symbole !

Le temps de lancer la partie, un écran nous explique la situation dans laquelle nous allons nous retrouver (Léon, jeune recrue fraîchement débarquée à Raccoon City) car la démo débute à l’arrivée de Léon dans le hall du commissariat, nous ne verrons donc pas directement les rues de Raccoon qui ont dû subir un sacré lifting !

1er constat, ça a graphiquement de la gueule ! Le RE Engine de Capcom qui nous avait offert un si beau Resident Evil 7 est de retour et il s’adapte à merveille à Raccoon City pour nous offrir une nouvelle version du commissariat.
Bon nombre d’entre nous avaient été aux anges lorsqu’un niveau de Resident Evil Outbreak File 2 avait lieu dans ce même commissariat, proposant déjà une version liftée des décors, hé bien nous en sommes si loin aujourd’hui avec ce que Capcom nous propose via cette démo, c’est juste sublime !
Le niveau de détail des décors est impressionnant, et même si le jeu quitte la vue à la 1ere personne pour celle à la 3eme personne, cela ne gâche en rien le fait de profiter de tout cela tout en pouvant voir Léon se déplacer.

Tout les textes sont en Français, et même si les voix sont en Anglais dans cette démo, le jeu final pourra être 100% en Français avec un doublage prévu dans la langue de Molière.

Le gameplay ressemble énormément  aussi à Resident Evil 7 en ce qui concerne l’inventaire, les actions à réaliser (ouvertures de porte, meubles) et la gestion des armes et munitions, on n’est pas dépaysé à ce niveau et la prise en main se fait donc tout naturellement.

Léon S.Kennedy, qui sera le seul personnage jouable de cette démo (mais pas du jeu, Claire Redfield sera de la partie bien entendu ! ) apparait sous un nouveau jour.
Nouvel uniforme, et bouille de rookie ! On aime ou pas ce visage, mais au moins il est totalement crédible dans son rôle de nouveau flic fraichement débarqué et subissant les événements en cours.

Au départ seul dans la bâtisse, Léon rencontra rapidement de nouveaux survivants (dont certains ne le resteront pas…) dont notre cher Marvin déjà mal en point !
Visible dans Resident Evil 2 puis Resident Evil Outbreak File 2, Marvin est un personnage très apprécié de la saga pour son courage et son aide, surtout quand on sait le destin qui l’attend entre ces murs…il aidera notre cher Léon dés le début de la démo en le tirant d’une mort certaine, lui prodiguant quelques conseils pour survivre dans ce milieu hostile, et ensemble ils auront pour but de réussir à utiliser un passage secret du commissariat afin de fuir ce cauchemar.

Progressant dans des pièces dans le noir complet ou presque, Léon se servira de sa lampe torche pour progresser, et ne voir que ce que le faisceau de la lampe montre rajoute un certain stress, surtout lorsqu’un bruit surgit subitement, et que vous tentez de quadriller la zone en éclairant autant que possible chaque recoin pour voir d’où provenait ce son et s’il signifie danger…Léon éteindra automatiquement sa lampe dès qu’il allumera la lumière dans une pièce ou qu’elle sera suffisamment éclairée d’origine, bien vu !

Car si le commissariat parait au début vide, très rapidement Léon va se retrouver dans des pièces le personnel zombifié viendra en nombre lui rendre visite, il va falloir arriver à gérer l’afflux des monstres car ce ne sera pas une partie de plaisir !
Ils sont résistants les bougres, et ce n’est pas en 2 ou 3 balles que vous vous en débarrasserez sauf si vous visez parfaitement la tête, et comme toujours ne fiez pas à leur chute au sol, rien ne dit qu’ils ne vont pas se relever de nouveau pour tenter de vous mordre, il faudra faire appel au moyen du bord pour vous défendre.

Pour vous défendre, vous aurez bien entendu le pistolet de Léon pour lequel vous trouverez régulièrement des munitions, ainsi qu’un fusil à pompe pour lequel les munitions seront elles par contre distribuées avec parcimonie.

Vous trouverez aussi de la poudre afin de pouvoir créer différents types de munitions selon les mélanges que vous effectuerez, ca ne vous rappelle rien ? Exactement, ce principe de création de munition initié dans Resident Evil 3 Nemesis est de retour, et c’est un plaisir de voir que Capcom en reprend l’usage.

Marvin aura la sagesse de donner à Léon un couteau, et arrive une nouveauté très appréciable et novatrice. Vous vous souvenez de l’apparition du couteau dans l’inventaire de Léon dans Resident Evil 4 afin de donner des coups avec a l’infini sur les ennemis et objets ? Vous vous souvenez aussi du couteau en tant qu’arme de défense dans Resident Evil Rebirth quand le personnage le plantait dans la tête d’un zombie s’approchant trop près ? Hé bien Capcom a eu la bonne idée de mixer ces deux concepts, mais en concret cela donne quoi ?
Hé bien un couteau que l’on peut utiliser pour attaquer les ennemis et les taillader à volonté, un couteau qui peut servir à casser des objets ou ouvrir des caisses, mais aussi un couteau qui peut nous sauver d’une morsure quand un zombie parvient à vous attraper car il vous suffira d’appuyer sur le bouton affiché pour lui planter dans le corps !
Cerise sur le gâteau, il faudra aller récupérer ledit couteau sur le cadavre du monstre, réalisme poussé !
Mais…car il y a un mais, le réalisme est aussi présent dans la solidité du couteau, car après un certain nombre d’utilisation il se brisera et ne sera plus utilisable ! Mais rassurez vous, d’autres seront sur votre chemin pour vous aider…


Viser et tirer sur les monstres vous entourant est intuitif, et les lieux d’impacts sont bien pris en compte.
Quelques tirs dans la tête seront fatals, plus de balles seront nécessaires en tirant dans l’abdomen, et tirer sur le genou arrachera la jambe, forçant le monstre a ramper vers vous depuis le sol. Il sera toujours dangereux, mais vous offrira un répit, un autre tir dans la seconde jambe permettra aussi de l’en débarrasser pour en faire un unijambiste, ils ont pensé à tout !
On notera le détail des balles perdues dont l’impact sera visible au sol comme sur les murs.

Niveau gore, on est servis, les graphismes superbes ajoutant la touche finale horrfique !
Les décors ensanglantés où ont eu lieu des batailles presque perdues d’avance, les attaques de monstres sur des survivants finissant en bain de sang, l’horreur est là et bien là, âmes sensibles s’abstenir !

Bien que ce ne soit pas une arme d’attaque, on notera la possibilité de barricader des fenêtres avec des morceaux de bois afin d’empêcher des monstres de s’infiltrer dans le commissariat, à condition de trouver ces morceaux de bois qui seront disponibles en quantité limitée.
Là encore Capcom a réussi à mixer deux bonnes idées qu’étaient celles de Resident Evil 2 où les zombies arrivaient à casser les fenêtres et rentrer dans le comissariat sauf si vous aviez pu faire descendre les volets métalliques, et les barricades de fortune réalisées pour bloquer des portes des deux épisodes de Resident Evil Outbreak, un pur bonheur si on a apprécié ces deux jeux !

Si un monstre arrive à vous croquer, l’électrocardiogramme représentant le vie s’affichera alors en bas à gauche de l’écran avec l’état de santé actuel comme par exemple ATTENTION, assez grand pour le voir sans être intrusif, pour redisparaitre ensuite et laisser place au décor.


Nous retrouverons nos fidèles machines à écrire à plusieurs endroits du commissariat, les rubans seront sans aucun doute disponibles en nombre plus ou moins limité selon le niveau de difficulté choisi dans le jeu, c’est en tous cas plaisant de retrouver ces braves machines qui ont toute leur place dans cette demeure.

Capcom a très bien su jouer le jeu des fans comme des nouveaux venus, en reprenant les lieux pour les sublimer, mais aussi les modifier.
Vous pouvez bien connaître Resident Evil 2 par cœur, vous aurez quelques surprises dans Resident Evil 2 Remake avec des pièces agencées différemment, des endroits devenus inaccessibles et d’autres au contraire qui apparaissent !
On retrouvera par exemple avec plaisir la 1ere salle de sauvegarde avec la chambre noire ou nous pourrons développer une photo qui servira d’indice pour résoudre une énigme, avec la bonne petite musqiue qui va avec.
Il ne sera par contre pas rare de découvrir un escalier proposant un étage supplémentaire, des pièces totalement inédites, de quoi vivre ou revivre l’aventure sans jamais savoir complètement à quoi vous attendre.

Les énigmes elles aussi sont changées, et si vous retrouverez bien des lieux et actions à réaliser comme dans le jeu d’origine, cela ne représentera qu’une partie de vos objectifs.
Des documents seront là pour vous aider à résoudre des énigmes, mais aussi parfaire l’ambiance du jeu, une excellente idée qui vient là encore poursuivre le travail relancé par Resident Evil 7 ou les documents étaient présents sans être trop nombreux et pour aider le joueur dans sa mission et l’amener à s’immerger plus encore dans l’univers horrifique du jeu.

L’ambiance est donc très bien retranscrite dans ce remake, que ce soit par les graphismes, la visibilité limitée par des salles obscures, l’ambiance sonore, les documents immersifs, on se surprend à avoir hâte de trouver ce que l’on veut dans une pièce pour en ressortir tout en espérant ne pas avoir de surprise une fois à l’extérieur, l’environnement étant on ne peut plus hostile.

La démo se termine lorsque 2 médailles sur les 3 que recherchent Léon et Marvin sont en place, que Léon progresse mais que Marvin l’appelle en lui demandant de le rejoindre en toute urgence…Claire arrive sur place pour les rejoindre.
Comme nous aimons prendre notre temps pour contempler les décors, visiter toutes les pièces accessibles et lire les documents et ne rien rater du spectacle, cela nous a pris une bonne heure pour terminer cette démo, ce qui est on ne peut plus encourageant quand on sait qu’une partie seulement du commissariat a été visitée, sans parler des autres lieux qui viennent ensuite ni même du début du jeu ! Cela présage une durée de vie plus que conséquente et qui ravira les joueurs, l’aventure sera longue, palpitante et intense !
Précisons qu’il n’y a pas eu de temps de chargement dans ce temps de jeu (sauf pour lancer la partie), les portes s’ouvrant en direct et ne coupant donc pas le rythme du jeu.

Capcom a pris son temps pour nous proposer le 1er trailer et la 1ere démo de ce Resident Evil 2 Remake, et grand bien lui en a pris quand on voit que la qualité est au rendez vous, ce remake rendra honneur au jeu d’origine tout en sachant largement se faire sa place dans la saga en tant que jeu à part entière tout comme Resident Evil Rebirth l’avait fait avec Resident Evil.

Rappelons que ce Remake de Resident Evil 2 sortira le 25 Janvier 2019 sur PS4, XboxOne et PC, les précommandes sont déjà ouvertes !

Un grand merci à Capcom France pour son accueil et pour nous avoir permis de tester ce bijou, il nous tarde tout comme à vous d’avoir le jeu final !

 

À propos de l’auteur

William Birkin

Collectionneur dans l'âme...

Laisser un commentaire